Thello, du train mais sans la SNCF

Le train sans la SNCF

La compagnie Thello (créée par le Français Veolia Transdev et l’Italien Trenitalia en 2011) est le premier opérateur ferroviaire privé en France de transport de voyageurs. Pour l’instant, une seule destination l’Italie et une seule ligne, Paris gare de Lyon/Venise avec escales possibles à Milan, Brescia, Véronne, Vicence et Padoue. Thello étant une structure conjointe avec Trenitalia, la poursuite vers d’autres villes en Italie est également envisageable (Florence, Bologne ou Rome) par exemple.

Lire la suite

La Corse et le Mustang au palmarès 2013 de Lonely Planet

Comme chaque année, Lonely Planet nous présente ses destinations favorites pour l’année 2013. Il s’agit d’un sondage interne réalisé par Lonely Planet auprès de ses auteurs et de quelques blogueurs et voyageurs pour tenter de dresser des listes de destinations pour l’année à venir. Une sorte de boîte à idées en quelque sorte pour les prochains voyages. Le choix est assez subjectif est repose avant tout sur les propositions faites par les auteurs censés parcourir la plantète toute l’année. (du moins en grand nombre de destinations). Deux critères plus objectifs néanmoins viennent mettre en peu d’ordre dans ce palmarès : le rapport qualité/prix de la destination et les événements programmés sur l’année 2013.
Lire la suite

Brésil : guide de voyage

  • Office du tourisme : dans l’ambassade, 34 cours Albert 1er – 75008 Paris – tél. 33 (1) 45 61 63 76 ; ouverture 11h30-13h et 16h30-18h.
  • Ambassade : 34 cours Albert 1er – 75008 Paris – tél. 33 (1) 45 61 63 00
  • Formalités d’entrée : Pas de visa pour les français, belges et suisses pour un séjour de moins de 3 mois. Il faut un passeport valide au mois 6 mois avant la date du retour.
  • Décalage horaire : Lorsqu’il est 16h à Paris, il est entre 10h et midi au Brésil, selon le fuseau horaire où l’on se trouve.
  • Temps de vol au départ de Paris : Comptez au minimum 12 heures de vol.
  • Le bon moment pour partir : La période la plus agréable se situe en été, c’est-à-dire décembre, janvier et février. C’est aussi la saison la plus touristique et les prix sur place sont les plus élevés.
  • Guide papier : Petit Futé, Lonely Planet, Evasion, Routard, Michelin
  • Site internet : www.bresil.org

Insolite

Passer un nuit dans la favella Chapéu Mangueira

Rome ne veut plus de sandwich dans ses rues

CityMama / Flickr

Les autorités municipales de la ville de Rome viennent de prendre un arrêté qui interdit la consommation de sandwich dans les rues de la ville. Les contrevenants se verront coller une amende de 500 €. La depêche AFP qui nous apprend cette terrible nouvelle ne dit pas quels types de sandwichs sont concernés : Hamburger ? Jambon-beurre parisien ? Panini ? Et quid de la part de pizza. On sait bien que Rome n’est pas Naples mais tout de même. Interdire la consommation d’une pizza dans la ville Eternelle, on frise l’inacceptable.

Au-dessus de Londres grâce au Skycycle

On connaît la réputation de Londres pour ses embouteillages de véhicules. A tel point que la capitale anglais a été l’une des première villes (1) de grande importance a instaurer en 2005 un péage urbain (congestion charge) pour accéder en voiture au centre de la ville (8 € du lundi au vendredi). Pour ne pas subir les embouteillages et du fait de la mauvaise qualité des transports en commun, nombre de londoniens se sont mis au vélo. Quelques conseils ici pour faire du vélo à Londres et le garder ! Succès de la petite reine, deux architectes du cabinet Exterior Architecture se sont lancés sur le concept de la piste cyclable au-dessus de la route. Ca s’appelle la Skycycle (voir vidéo). Pour porter ce projet, les deux architectes arguent que la pratique du vélo à Londres est très dangereuse, d’ou la nécessite de créer cet espace totalement séparé du reste de la circulation automobile. Les concepteurs reconnaissent que l’investissement pour la réalisation de cette Skycycle serait très élevé et que cela nécessiterait de rendre payante l’utilisation de cette voie pour les cyclistes (1 €). En attendant de tester cette voie très hypothétique, on pourra toujours rejoindre Londres en vélo, grâce à l’avenue Verte.

(1) D’autres villes en Europe se sont lancées aussi dans ce système de péage urbain comme Milan, Stockholm, Dublin, Oslo ou même Edimbourg.