Archives pour l'étiquette Bretagne

Bretagne, Normandie et Sud-Ouest de l’Angleterre à vélo : Cycle West ou côte à côte à vélo


L’invasion des cyclistes britanniques est pour demain. Du moins pour bientôt ! Le projet d’unir la Bretagne et la Normandie au Sud-Ouest de l’Angleterre grâce à un réseau cyclable est passé récemment à la vitesse supérieure.

Lancé en grande pompe l’an passé à Saint-Malo, le projet Cycle West pour la version anglaise et ou côte à côte à vélo en version française doit permettre à travers une identité commune et des travaux d’aménagements de proposer trois grands itinéraires qui unissent l’Ouest de la France et le Sud-Ouest de l’Angleterre. L’une des clés de la réussite de ce projet est aussi la traversée facilitée de la Manche. Dans ce but des partenariats avec la Brittany Ferries et Condor Ferries permettront d’avoir les meilleures conditions pour traverser la Manche le passeport dans la sacoche. Une signalétique sera mise en place sur le terrain et à chaque port d’entrée, afin de permettre aux utilisateurs de se déplacer en se repérant facilement.

Premier itinéraire : Le Tour de Manche
Roscoff > Le Mont-St Michel> Cherbourg > Poole > Torbay > Plymouth > Roscoff

Très bel itinéraire de 635 km qui permet de rejoindre la baie de Morlaix, la côte de Granit Rose, la baie du Mont Saint Michel du côté français et la côte jurassique du côté britannique.

Cet itinéraire s’adresse davantage aux « cyclistes sportifs », même si on est tout de même pas dans des dénivelés alpins. Pour plus de confort, choisissez l’une ou l’autre de ces sections.

Deuxième itinéraire : Petit tour de Manche
St-Malo > Mont St-Michel > Cherbourg > Poole > Weymouth > Jersey > St-Malo

Comptez une dizaine de jours (ou beaucoup moins) et 285 km à parcourir dont 185 en voies propres.

L’itiné­raire traverse des sites naturels tel que les dunes et les marécages protégés du parc naturel régional du Cotentin et du Bessin et propose une escale à Jersey, la plus grande des îles anglo-normandes, qui fait la part belle au vélo avec un réseau de 160km de véloroute. Historiquement, le département de la Manche, Jersey et le Dorset partagent un thème historique commun sur la Deuxième Guerre Mondiale et le Débar­quement.

Troisième Itinéraire : La vélodyssée
Redon > Josselin > Roscoff > Plymouth > Okehampton > Ilfracombe

Longue de 438 km, la Vélodyssée emprunte l’itinéraire cyclable européen EV1 (Portugal/Norvège). Dans sa majeure partie sécurisée en voies propres (interdite à la circulation motorisée) sur des anciennes lignes de chemins de fer tant du côté français que du côté britannique, cette transversale convient particulièrement aux familles et aux amateurs de nature préservée.

Depuis Redon, elle longe le Canal de Nantes à Brest avant de remonter vers Roscoff. A l’approche de Ca­rhaix, un détour sur Huelgoat est fortement conseillé avant de rejoindre la ville historique de Morlaix. On rejoint le Devon depuis Plymouth, un comté anglais qui renferme à son tour des paysages luxuriants et le Dartmoor National Park riche en relief, avant de remonter vers le nord jusqu’à l’ancien port de pêche d’Ilfracombe.

Un circuit complémentaire en voie propre est accessible depuis le Devon vers la Cornouaille pour joindre le « Camel Trail ». Longue de 27 km, l’une des pistes cyclables les plus fréquentée dans le Westcountrylongue suit la rivière Camel.

La vélodyssée est un itinéraire valorisé sur l’ensemble du territoire français dans sa continuité vers l’Es­pagne, un projet piloté par le CDT44 et rassemblant tous les départements et régions qu’elle parcourt.

Plus d’idées sur les itinéraires à vélo en Europe

Randonnée à vélo : d’Armor en Argoat en Bretagne

C’est une boucle de 506 km dans les Côtes d’Armor (comptez 5 à 7 jours, soit de 80 à 100 km par jour).  C’est un excellent compromis entre côte et intérieur du pays, entre Argoat et Armor. Ce n’est pas un itinéraire sécurisé mais il emprunte des routes à faible circulation.

Voici l’itinéraire au départ de Saint-Brieuc (3 h de TGV au départ de Paris/Montparnasse)

[cetsEmbedGmap src=http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&ll=48.592959,-3.224487&spn=1.954689,4.284668&z=8&msid=212307949864700131699.0004a5102e4cb291715f5 width=600 height=425 marginwidth=0 marginheight=0 frameborder=0 scrolling=no]

De Saint-Brieuc on commence par le pays de Bernard Hinault en rejoignant Yffiniac, puis on part longer la côte vers le nord-est et le cap Fréhel (site naturel protégé) en passant par le Pléneuf Val-André et Erquy. On continue sur la côte en direction des stations balnéaires de St-Cast-le-Guildo, St-Lunaire et St-Briac. A Ploubalay, on plonge dans l’intérieur de l’Argoat en direction de Dinan, puis Broons et Merdrignac. Le parcours se poursuit dans l’intérieur de la Bretagne avec Moncontour, Mûr-de-Bretagne (le canal de Nantes à Brest est tout proche). Puis remontée vers le Nord en direction de Belle Isle en Terre. On est ici en plein coeur de la Bretagne des forêts (la Suisse bretonne). On poursuit en remontant vers la côte avec Lannion et Perros-Guirec, la presqu’île Sauvage et Paimpol (en prime Bréhat). Puis on redescend vers Saint-Brieuc en longeant la côte jusqu’à Plouha, avant de rentrer à nouveau dans l’Argoat, pour rejoindre Quintin, étape incontournable avant de rejoindre finalement Saint-Brieuc.

Des hébergements sont possibles dans les villes ou en campagne, comme par exemple sur le Cap Fréhel, Dinan, Merdrignac, Mûr-de-Bretagne, Belle-Isle en Terre, Perros-Guirec, Paimpol et Quintin. Les solutions les plus économiques ce sont les gîtes d’étapes qui vous permettent de disposer d’une cuisine. Mais on trouve des chambres d’hôtes ou des petits hôtels tout à fait corrects à partir de 50 €. Comptez 70 € environ pour la location d’un vélo pour une semaine.

Vous trouverez 2 loueurs de vélos homologués par la SNCF, en gare de Saint-Malo et de Dinan. Voici leurs coordonnées :

A Saint-Malo

Les vélos Bleus

contact@velos-bleus.fr

19 Rue Alphonse Thébault

35400 SAINT MALO

Tél. 02 99 40 31 63

A Dinan

Vélos Corsaire

contact@velo-corsaire.fr

Tél. 02 96 85 11 11

Un bon loueur de vélo doit pouvoir vous proposer également des locations de sacoches pour transporter vos bagages. Mais si vous venez avec vos vélos vous pouvez acheter des sacoches dans les différents magasins de cycles ou essayer également l’un des meilleurs sites pour s’équiper, Cyclo Randonnée

Plus d’informations sur le vélo, le train et la Bretagne

Sur le même sujet « Vélo »

Où louer un vélo sur le canal de Nantes à Brest ?

A Plemet. Station VTT du pays de Loudéac (%02 96 25 97 22 ; www.cideral.fr ; Base sports nature de Pont Querra 22210 Plémet ; 3h/journée-adulte/enfant 7,50/12-5/8 € ;h été tlj 9h-12h et 13h30-18h, hors saison sur réservation )
Au lac de Guerlédan. Base départementale de Plein-Air de Guerlédan (%02 96 67 12 22, base-plein-air-guerledan.com ; 106 rue du Lac 22530 Mûr-de-Bretagne ; journée/semaine 15/60 € ; lun-dim 9h12h30 et 14h-18h). Loue VTT et VTC, vélo enfant, porte-bébé et carriole.
A Gouarec. Camping Tost Aven (%02 96 24 85 42, www.campingenbretagne.com ; tarif ; 15 mai-15 sept, lun-ven 10h-12 et 17h-19h)
A Glomel. Centre nautique et d’animation (%02 96 29 65 01, www.cnpakb.org ; tarif ; horaires).
A Carhaix. Canal Loisirs (%02 98 99 58 61/06 24 32 63 25, www.canal-loisirs.com ; journée/semaine 10/65 € ; mar-dim 9h-18h). Loue des VTT confortables ainsi que des vélos enfants, porte bébés et carriole. Hors saison, il est préférable de réserver par téléphone.

A lire sur le même sujet

Les 8 voies vertes et véloroutes de Bretagne

Les voies vertes de Bretagne et où faire du vélo en Bretagne en toute sécurité

Imaginez un instant circuler, à pied, à vélo ou en roller, dans l’Argoat, sans croiser une seule voiture sur des dizaines de kilomètres. Le bonheur ! La région Bretagne dispose en effet d’un réseau de véloroutes et de voies vertes de près de 800 km dont 500 kilomètres en site propre, c’est-à-dire à l’écart de toute circulation automobile. Au total ce sont huit itinéraires Nord-Sud et Est-Ouest qui traversent les 4 départements bretons. Plus de la moitié de ce réseau utilise des chemins de halage des canaux et rivières mais également des voies ferrées abandonnés ou encore des sentiers forestiers. Certains de ces itinéraires peuvent se faire à vélo et à pied ou même en roller et à cheval, selon le revêtement de la piste. Le réseau est dense dans l’intérieur de la région Bretagne et dans un triangle Rennes, Saint-Malo et Mont-Saint-Michel. En revanche il est nettement insuffisant pour ceux qui souhaitent longer la côte. A moyen terme, le réseau des Véloroutes devrait compter 2 000 km de voies, dont 1 000 en site propre.

Actuellement le réseau est constitué de 2 types de voies ou d’itinéraires
– Les véloroutes, itinéraire qui empruntent des voies à faible trafic et autant que possible des voies vertes. Ces dernières sont des portions de véloroute 100 % protégées et sécurisés. Ces itinéraires sont décrits dans la carte ci-dessous (p.XXX)
– Les vélos promenades, qui sont des boucles de quelques kilomètres, qui généralement peuvent se suivrent à la journée. Elles sont classées selon leur niveau de difficulté. Certaines demandant une bonne condition physique. L’information sur ces itinéraires est accessible localement auprès des offices de tourisme.

Voici la liste des 8 véloroutes dans leur portion finalisée.
(Entre parenthèse, la prévision de l’itinéraire complet de la route).

Véloroute 1 : de Nort-surErdre à Pontivy sur 176 km (Roscoff-Nantes). Itinéraire qui longe le canal de Nantes à Brest (238 écluses). Également appelée la Voie Bleue.
Véloroute 2 : Saint-Malo-Rennes sur 105 kilomètres (Saint-Malo-Arzal), passe par Dinan et suit le canal d’Ille-de-Rance.
Véloroute 3 : Saint-Malo-Questembert, sur 157 km. Essentiellement sur une ancienne voie ferrée. De Saint-Malo, on rejoint la forêt de Brocéliande, Ploërmel, le canal de Nantes à Brest, Malestroit et enfin le Golfe du Morbihan.
Véloroute 4 et 5, également appelée la littoral. A terme cette itinéraire devrait permettre de faire le tour complet de la Bretagne par la côte. Du Mont-Saint-Michel à Arzal, en passant par Brest. Actuellement seules quelques portions sont terminées : la baie du Mont-Saint-Michel, le pays de Léon, le pays de Lorient, le grand site Gâvre-Quiberon, la presqu’île de Rhuys et les ïles de Groix, de Belle-Ile et de Batz.
Véloroute 6 : Carhaix à Saint-Méen-le-Grand, sur 126 km (Camaret-Vitré). Essentiellement le long d’une voie ferrée. La voie royale pour explorer le centre Bretagne, à la découverte de l’Argoat.
Véloroute 7 :  Roscoff à Rosporden sur 109 km (Roscoff-Concarneau) On longe le versant sud des Monts d’Arrée jusqu’à Carhaix, puis des Montagnes Noires jusqu’à Rosporden.
Véloroute 8 :  Loudéac à Bosméléac sur 16 km (Saint-Brieuc-Lorient). Le long de la rigole d’Hilvern.
A cela il faut ajouter la Vélocéan qui relie par la côte le Morbihan à la Vendée.
Notons également que Rennes et son agglomération proposent 180 km d’itinéraires aménagés

A lire sur le même sujet