Archives pour l'étiquette Nantes

Brève histoire du canal de Nantes à Brest

Le Canal de Nantes à Brest s’étire sur 360 km d’Est en Oust en traversant le  centre Bretagne.

Il a été construit au XIXe siècle pour désenclaver la Bretagne intérieure et permettre le ravitaillement les unités militaires stationnées à Brest qui souffraient des différents blocus maritimes des britanniques. La construction débute en 1811 sous l’impulsion de Napoléon Ier. Finalement le canal sera inauguré par Napoléon III en 1858. Au total, 600 kilomètres de voies et 236 écluses sont construites sur 5 départements : Loire Atlantique, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Côtes-d’Armor et Finistère.

La section autour de Glomel fut le chantier pharaonique du canal. En effet, le bief de partage des eaux de Glomel s’élève à cet endroit à 184 m. Pour permettre au canal de franchir ce plus haut point, coincé entre montagnes Noires du sud et monts d’Arrée du nord, on construisit une tranchée, longue de 3 km, large de 100 m à certains endroits et d’une profondeur de 23 m. Cet ouvrage fut édifié à partir de 1823, à la pelle et à la pioche, dans des conditions souvent inhumaines par 600 bagnards, venus pour la plupart de la prison de Brest. Après 7 ans d’un chantier délirant et de nombreux morts, cette partie fût terminée.

Chantier Pharaonique et coûteux ! Pourtant  l’arrivée du chemin de fer, plus rapide et moins cher, à partir du milieu du XIXe siècle en Bretagne et surtout la construction du barrage de Guerlédan dans les années 1928 mettront un terme à l’utilisation du canal pour le transport du fret, près de 70 ans après son inauguration.

Aujourd’hui le canal n’est plus utilisé pour le fret mais il pourrait l’être encore entre Nantes et le lac de Guerlédan.

Plus d’infos

L’histoire du Canal sur Wikipedia

Sur la tranchée de Glomel (et plus généralement sur le canal) il faut lire  « Les bagnards du canal de Nantes à Brest » et « Bagnards en Cavale » du spécialiste mondialement reconnu d’Asie jusqu’au Amériques, Jean Kergrist aux Editions Keitia Graphics.

http://www.canaux-bretons.net/