Archives pour l'étiquette voies vertes

Voies vertes en Europe : le palmarès 2011

Le 5e Prix Européen des Voies Vertes 2011 a été descerné le 8 septembre à Epinal.  Ce projet soutenu par l’Association Européenne des Voies Vertes (AEVV), le Conseil Général des Vosges et l’Association française des Départements et Régions Cyclables avec le support de la Commission européenne et de la Région wallonne permet de sélectionner des initiatives originales des régions européennes en matière  de déplacement doux et silencieux.

1er prix

L’ Avenue Verte (France)
Le premier prix a été remis à une voie en France, appelée L’Avenue Verte qui est une partie de l’axe qui reliera Paris à Londres. La section dont on parle se situe entre le Fleuve et la côte d’Albâtre. Elle est au coeur de la Seine-Maritime qui comprend de vastes forêts, des bocages verdoyants et des plateaux fertiles entrecoupés de charmantes vallées.
La voie permet de relier le littoral, Dieppe et le Pays de Bray, les bords de Seine. Bientôt le fleuve sera aménagé sur 120 km.
Cet itinéraire emprunte le tracé de l’ancienne voie ferrée. Combiné avec une multitude de chemins de randonnées et de petites routes, il permet aussi de réaliser de nombreux circuits en boucle pour découvrir le patrimoine des villages et les savoir-faire des producteurs locaux.
Le premier tronçon, depuis Beaubec-la-Rosière (près de Forges-les-Eaux) jusqu’à Saint Aubin-le-Cauf (près de Dieppe) est ouvert depuis juin 2003, soit 40 km d’itinéraire sécurisé sans véhicule à moteur.
L’Avenue Verte se poursuit en Angleterre, à travers l’East Sussex, en direction de Londres. Il est déjà possible de parcourir le « sentier du coucou » « Cuckoo Trail » qui parcourt sur 18 kilomètres le Wealden, partenaire européen du Pays de Bray.
À une heure de Paris, une destination idéale pour de belles balades à vélo et en roller.

On peut lire en anglais un reportage sur le long de cette voie verte entre Paris et Londres

Renseignements :
SIVU de l’Avenue verte – Aurélie MOYON
Gare de l’Avenue verte – 76 270 Neufchâtel-en-Bray
Tél : 02.35.93.16.69
avenue.verte@wanadoo.fr
seine.maritime.tourisme@wanadoo.fr
Wealden District Council : département des services loisirs
Pine Grove – Crowborough TN6 1DH
East Sussex – Angleterre
Tél : 00 44 1892 602 561 – Fax : 00 44 1892 602 566
leisure@wealden.gov.uk

2e prix
Parco Costiero del Ponente Ligure (Italie)
Descriptif de la voie (en anglais et en italien)

3e prix
Worcester Connect2 (Grande-Bretagne)

Prix spécial du jury
Great Southern Trail, GST (Irlande)

Prix des Initiatives exemplaires

1er prix
Secrets des voies vertes à Girona (Espagne)
Les voies vertes de Girona sont devenues un véritable axe de communication à travers les paysages du Ripollès. Avec pour toile de fond les reliefs pré-pyrénéens, elles parcourent les vallées de la Garrotxa et la contrée de la Selva, nous mènent aux portes du territoire des Gavarres, à cheval entre le Gironès et le Baix Empordà, pour terminer son voyage sur les rives de la Méditerranée.

2e prix
Padiham Greenway Creative Engagement Program (Grande-Bretagne)

3e prix
Sentiero della Bonifica (Italie)

3e prix
Hotel and restaurant dans des wagons de chemin de fer – La Jara Greenway – (Espagne)

Les 8 voies vertes et véloroutes de Bretagne

Les voies vertes de Bretagne et où faire du vélo en Bretagne en toute sécurité

Imaginez un instant circuler, à pied, à vélo ou en roller, dans l’Argoat, sans croiser une seule voiture sur des dizaines de kilomètres. Le bonheur ! La région Bretagne dispose en effet d’un réseau de véloroutes et de voies vertes de près de 800 km dont 500 kilomètres en site propre, c’est-à-dire à l’écart de toute circulation automobile. Au total ce sont huit itinéraires Nord-Sud et Est-Ouest qui traversent les 4 départements bretons. Plus de la moitié de ce réseau utilise des chemins de halage des canaux et rivières mais également des voies ferrées abandonnés ou encore des sentiers forestiers. Certains de ces itinéraires peuvent se faire à vélo et à pied ou même en roller et à cheval, selon le revêtement de la piste. Le réseau est dense dans l’intérieur de la région Bretagne et dans un triangle Rennes, Saint-Malo et Mont-Saint-Michel. En revanche il est nettement insuffisant pour ceux qui souhaitent longer la côte. A moyen terme, le réseau des Véloroutes devrait compter 2 000 km de voies, dont 1 000 en site propre.

Actuellement le réseau est constitué de 2 types de voies ou d’itinéraires
– Les véloroutes, itinéraire qui empruntent des voies à faible trafic et autant que possible des voies vertes. Ces dernières sont des portions de véloroute 100 % protégées et sécurisés. Ces itinéraires sont décrits dans la carte ci-dessous (p.XXX)
– Les vélos promenades, qui sont des boucles de quelques kilomètres, qui généralement peuvent se suivrent à la journée. Elles sont classées selon leur niveau de difficulté. Certaines demandant une bonne condition physique. L’information sur ces itinéraires est accessible localement auprès des offices de tourisme.

Voici la liste des 8 véloroutes dans leur portion finalisée.
(Entre parenthèse, la prévision de l’itinéraire complet de la route).

Véloroute 1 : de Nort-surErdre à Pontivy sur 176 km (Roscoff-Nantes). Itinéraire qui longe le canal de Nantes à Brest (238 écluses). Également appelée la Voie Bleue.
Véloroute 2 : Saint-Malo-Rennes sur 105 kilomètres (Saint-Malo-Arzal), passe par Dinan et suit le canal d’Ille-de-Rance.
Véloroute 3 : Saint-Malo-Questembert, sur 157 km. Essentiellement sur une ancienne voie ferrée. De Saint-Malo, on rejoint la forêt de Brocéliande, Ploërmel, le canal de Nantes à Brest, Malestroit et enfin le Golfe du Morbihan.
Véloroute 4 et 5, également appelée la littoral. A terme cette itinéraire devrait permettre de faire le tour complet de la Bretagne par la côte. Du Mont-Saint-Michel à Arzal, en passant par Brest. Actuellement seules quelques portions sont terminées : la baie du Mont-Saint-Michel, le pays de Léon, le pays de Lorient, le grand site Gâvre-Quiberon, la presqu’île de Rhuys et les ïles de Groix, de Belle-Ile et de Batz.
Véloroute 6 : Carhaix à Saint-Méen-le-Grand, sur 126 km (Camaret-Vitré). Essentiellement le long d’une voie ferrée. La voie royale pour explorer le centre Bretagne, à la découverte de l’Argoat.
Véloroute 7 :  Roscoff à Rosporden sur 109 km (Roscoff-Concarneau) On longe le versant sud des Monts d’Arrée jusqu’à Carhaix, puis des Montagnes Noires jusqu’à Rosporden.
Véloroute 8 :  Loudéac à Bosméléac sur 16 km (Saint-Brieuc-Lorient). Le long de la rigole d’Hilvern.
A cela il faut ajouter la Vélocéan qui relie par la côte le Morbihan à la Vendée.
Notons également que Rennes et son agglomération proposent 180 km d’itinéraires aménagés

A lire sur le même sujet